Bienvenue sur le site officiel de la Ville de Saint-Claude, Haut-Jura
Libre expression des élus

SEPTEMBRE/OCTOBRE 2018

MAJORITÉ

Les communes n’ont pas de baguette magique

Les petites et moyennes communes de France seront ingérables dans moins de cinq ans.

Baisse des recettes et augmentation des charges à travers un accroissement de leurs obligations et contraintes en tous genres font que leur gestion devient mission impossible et que les Maires n’ont déjà plus les moyens d’être les chefs d’entreprise qu’ils étaient.

Ajoutez à cela le transfert de compétences vers les Communautés de communes vidant les communes de tout pouvoir dans les trois quarts de leurs domaines d’intervention et vous aurez compris que la mort administrative de nos petites villes ou villages est programmée sciemment et méthodiquement.

Au profit de quoi ? D’une simple idéologie qui va tuer l’essentiel de la vie à l’échelon qui est celui de notre existence quotidienne. Les Communautés de communes qui se réjouissaient de tout récupérer commencent à s’inquiéter, asphyxiées qu’elles sont financièrement face à des charges insupportables.

Qu’en sera-t-il le jour où, les communes ayant disparu en tant que collectivités, les Communauté de communes seront en faillite ? Qui gérera notre environnement quotidien ?

Et la puissance publique qui adore donner des leçons de vertu financière nous demande d’être des bons gestionnaires. Pour la Ville de Saint-Claude, après nous avoir privés de quelques centaines de milliers d’euros de dotation, nous voici taxés depuis trois ans à l’impôt sur les sociétés sur la production de la centrale électrique qui existe depuis 86 ans. Tout confondu, c’est au final un million en moins dans les caisses chaque année. Ajoutez à cela les travaux d’accessibilité des bâtiments publics exigés par le législateur pour 5 millions d’euros et 6 millions de travaux d’assainissement sur 15 ans, certes justifiés, et vous comprendrez pourquoi nombre de chantiers de rénovations de rues de la ville ne sont pas effectués alors qu’il y aurait urgence à les réaliser.

Nous pensons déposer prochainement une demande de subvention pour l’acquisition d’une… baguette magique.

Groupe majoritaire

OPPOSITION

Le groupe d’union de la gauche n’a pas souhaité s’exprimer.

Groupe d’union de la gauche